Journée de l’arbre : Mey Gnassingbé met des plants en terre à Amou Oblo

Journée de l’arbre : Mey Gnassingbé met des plants en terre à Amou Oblo

Le député maire Méyébine-Esso Gnassingbé a présidé mardi 01 juin 2021 au lancement officiel de la Journée de l’arbre dans sa commune Amou2 à Amou Oblo, avec la mise en terre de jeunes plants, célébrant ainsi une tradition instaurée depuis 1977 par le père de la Nation, feu GNASSINGBE Eyadéma.

La seule journée de ce mardi a connu la mise en terre de plus de  500 plants dans toute la commune. La campagne de reboisement continuera tout au long du mois afin d’atteindre l’objectif de 5 000 plants au niveau communal.

Le Député-Maire Mey GNASSINGBE mettant en terre un plant lors de la journée des arbres (1er Juin 2021)

Le maire était entouré pour la circonstance des conseillers municipaux, des techniciens environnementalistes, des chefs traditionnels, des acteurs de développement et des Volontaires d’Engagement Citoyens (VEC). Ces derniers ont préparé les sites de mise en terre des plants dans les réserves administratives et aux abords des écoles. Ils se sont également chargés du reboisement en masse tout au long de la route nationale numéro 5 distant de plus de 9 km. Vue leur engagement, il leur a été confié la charge de l’entretien de ces plants d’arbres pour une bonne réussite de la campagne.

Le député a dans son mot rappelé le défi de reconstitution du couvert végétal au Togo et particulièrement dans la région des Plateaux qui, jadis, était reconnue pour ses vastes forêts. Il a encouragé, les conseillers municipaux, les chefs services, les établissements scolaires, la jeunesse et tous les acteurs de développement à s’inscrire dans la feuille de route du gouvernement en matière de préservation de l’environnement. Il n’a pas manqué de souligner qu’il faut bien entretenir tous ces plants afin qu’ils atteignent leur croissance.

Le 12 mai 2021, le Gouvernement togolais a décidé  de  lancer une vaste campagne de reboisement massif destiné à planter un milliard d’arbres à l’horizon 2030 et l’interdiction de l’exploitation des produits forestiers de sciages sous forme brute ou semi brute. Des mesures, qui pourront amener un tant soit peu à restaurer le couvert végétal national.

La commune d’Amou Oblo se dote d’un poste de police

La commune d’Amou Oblo se dote d’un poste de police

Un pas de plus vers la sécurité des biens et des personnes dans la commune d’Amou Oblo. Les premiers responsables de la mairie de concert avec les autorités régaliennes viennent d’ouvrir un poste de police dans la commune.

L’autorité locale se doit de garantir à ses administrés des conditions de sécurité optimale et un service public accessible. C’est dans cette logique que la commune d’Amou Oblo sous la houlette de son maire, l’honorable Meyebine-Esso Gnassingbe, qui de concert avec les autorités compétentes de la sécurité, ont mis à la disposition des Oblolais un poste de police.

L’installation de ce bureau de police dans la municipalité vient désaltérer l’un des besoins fondamentaux de la population. A l’instar de toute station de police, cette liaison va faciliter la libre circulation des biens et des personnes, prévenir les crimes, lutter contre la délinquance et sécuriser la commune tout en instaurant un climat de confiance entre corps habillés et population.

La mise en place de ce nouveau poste de police est une bonne nouvelle pour les habitants d’Amou Oblo qui d’ailleurs en avait exprimé le besoin. Avant cette implantation, les Oblolais parcouraient une dizaine de kilomètre pour se rendre au poste de proximité situé à Amlamé avant de s’offrir des services tels que l’établissement de la carte nationale d’identité, la légalisation, le règlement des litiges etc…

Un nouveau défi relevé pour la commune.

Le bureau de Poste d’Amou Oblo désormais opérationnel.

Le bureau de Poste d’Amou Oblo désormais opérationnel.

La mairie d’Amou Oblo vient de nouveau matérialiser l’une de ses promesses suite aux nombreuses sollicitations de ses administrés. L’installation d’un bureau de poste dans la municipalité lancée il y a quelques mois vient d’être achevée. Une cérémonie de début des activités de ladite poste s’est déroulée ce vendredi 16 avril 2021.

Les fonctionnaires, salariés et particuliers issus de tous les secteurs d’activité dans la commune d’Amou 2 peuvent désormais effectuer les opérations et transactions financières en toute tranquillité et avec une sécurité assurée. La mairie avec le concours des premiers responsables de la Société des Postes du Togo vient de mettre à disposition de la population une agence pour rapprocher les services financiers de la population.

L’ouverture de cet établissement financier dans la commune est une bonne nouvelle pour la population. Le seul bureau de poste accessible aux Oblolais dans les environs avant ce geste de la mairie se trouvait à Atakpamé (environ 36 km), obligeant les fonctionnaires à parcourir un long trajet avant de toucher leur salaire et faire diverses opérations financières.

Comme dans toutes ses agences sur le territoire, la Poste offrira à la population d’Amou Oblo tous ses services notamment les versements et retraits d’argent, l’envoi et la réception de courriers, les transferts d’argent au niveau local et international, l’ouverture de compte pour ceux qui le désirent etc…

« Une promesse tenue et concrétisée nous rapprochant des services financiers ne peut qu’être saluée, » s’est confié un ressortissant du milieu venu assister à l’inauguration présidée par le Maire –Adjoint Mr Kossi Mawuli Tchalla représentant le Maire Meyebine-Esso Gnassingbe.

Les élèves de l’EPP KPALONGO disposent d’un bâtiment scolaire flambant neuf

Les élèves de l’EPP KPALONGO disposent d’un bâtiment scolaire flambant neuf

La commune travaille avec détermination pour assurer un avenir prometteur aux petits Oblolais. Conformément à la stratégie gouvernementale en matière d’éducation, la commune se focalise sur l’éducation de base de qualité pour tous les enfants de la commune et sur la réduction du taux d’analphabétisme.

Dans cette dynamique, la municipalité dirigée par l’honorable Meyebine Esso Gnassingbé a lancé de vastes projets de construction et de réhabilitation des écoles et centres de formation de la commune.

Le dernier en date est celui de l’Ecole Primaire Publique KPALONGO dans la commune d’Amou Oblo.
L’infrastructure scolaire comprend trois salles de classe et une direction. Les travaux de réhabilitation de certains bâtiments vétustes sont également en cours au sein de l’établissement.

A court terme, l’objectif des autorités locales est de faire de cette école un centre d’examen pour les élèves candidats à l’examen du Certificat d’Etudes du Premier Degré (CEPD) afin de leur permettre de composer dans leur propre canton.
L’ouvrage est financé par le Projet d’Appui aux Populations Vulnérables (PAPV) et sera officiellement réceptionné dans les jours à venir.

En rappel, le PAPV a pour mission d’assurer la coordination des actions visant la réalisation et/ou la réhabilitation rapide des infrastructures de base ainsi que des projets socioéconomiques au profit des populations, notamment les couches les plus vulnérables.

Amou Oblo / Des établissements scolaires ont bénéficié des tables-bancs offerts par la mairie

Amou Oblo / Des établissements scolaires ont bénéficié des tables-bancs offerts par la mairie

La distanciation physique entre groupes constitués est l’une des recommandations prônées pour freiner la propagation du virus covid-19. Le milieu scolaire en proie à des regroupements quotidiens reste l’endroit où le risque de contagion est le plus élevé. Consciente de cet état de chose et soucieuse de la santé des élèves, la mairie D’Amou Oblo a offert à plusieurs écoles de sa circonscription des tables-bancs dans le but de minimiser le contact physique entre apprenants dans les salles de classes et par conséquent, respecter l’une des règles barrières qu’est la distanciation physique.

Une grande quantité de tables bancs estampillées de la mairie ont été fournies par la municipalité à des établissements scolaires de la localité. Il s’agit des EPP Amou Oblo, Amou Oblo Kpodzi, Kpategan B, Ogouayem et Sodo Todji. Au total quatre (04) cantons que sont Amou-Oblo, Kpatégan, Ekpégnon et Sodo ont été accompagnés par la mairie dans le respect des mesures prophylactiques en milieu scolaire.

Cet appui en mobilier scolaire, initié par la mairie sous la houlette du député-maire Mey Gnassingbé, visant à la protection des apprenants, des enseignants et par ricochet de toute la population, a été salué et une promesse de bon usage a été faite par les Oblolais.

Depuis le début de la pandémie, la mairie d’Amou 2 reste vigilante sur la question sanitaire. De la distribution des dispositifs de lave-main, masques et gels désinfectants à la sensibilisation sur le terrain en passant par les plateformes digitales, elle veille aux respects des mesures barrières édictées par le gouvernement.

EnglishFrench
error: Content is protected !!