LA SANTé

LA SANTÉ

Dans le domaine sanitaire, la préfecture possède seize (16) Unités de Soins Périphériques de type 1, cinq (05) Unités de Soins Périphériques de type 2, un (01) Centre Médical des Armées et trois (03) Hôpitaux. S’agissant de la commune d’Amou Oblo, elle dispose parmi les infrastructures sanitaires mentionnées ci-dessus de trois centres médicaux sociaux (3), deux dispensaires (2) et deux unités de soins périphériques (2). Il faut noter que ces centres devenus vétustes rencontrent des problèmes majeurs : le manque d’équipements, de matériels roulants, de laboratoires d’analyses, le manque accru de personnel soignant, l’absence de réseaux électriques dans la plupart des centres de santé, des problèmes de connexion internet et des difficultés d’accès aux soins de santé dues au mauvais état des pistes rurales…

 

Les institutions qui interviennent dans la prévention de ces maladies sont : le Plan International Togo, la Croix rouge, le Programme d’Aide Humanitaire aux Cas Sociaux et la Compassion Internationale. On note quelques interventions de la Croix rouge pour l’amélioration de l’hygiène surtout en milieu scolaire en installant trente-trois (33) dispositifs de lave mains et quatre-vingt-quatorze (94) Post-Exposure Prophylaxis (PEP).

Dans la préfecture, l’état de santé des femmes est une de nos principales préoccupations car il reste très précaire.  La mortalité néonatale y est dramatiquement élevée.

Les défis majeurs en matière de santé reproductive et planification familiale sont notamment l’amélioration de la prise en charge des urgences obstétricales et le renforcement des équipements médicaux.

Nos engagements pour la mandature 2019-2025

• Construction et réhabilitation d’infrastructures sanitaires ;

• Création d’une PMI (Protection maternelle infantile) ;

• Développer les tests contre le cancer du sein ;

• Accroître les actions de prévention pour lutter contre le VIH. 

 

Mairie d'Amou Oblo
Place de la Mairie
Amou Oblo

Togo

info@amou2.mairie.tg

EnglishFrench