L’ENVIRONNEMENT

L’ENVIRONNEMENT

PRESERVATION DE L’ENVIRONNEMENT

La question du changement climatique constitue un défi majeur pour Amou Oblo. Les modifications de température et de précipitations déjà à l’oeuvre, et qui devraient s’intensifier dans les prochaines années, auront des répercussions significatives sur la production agricole et sur les ressources en eau.

En conséquence, la prise en compte de l’impérieuse nécessité de préserver notre environnement dans l’ensemble des politiques municipales, d’une part, et la sensibilisation et l’adaptation des populations rurales aux risques climatiques, d’autre part, font partie des clés pour relever ce défi.

Le programme d’appui à la lutte contre le changement climatique

En lien étroit avec le Ministère de l’environnement, du développement durable et de la protection de la nature, la commune se mobilise fortement dans le cadre du programme d’appui à la lutte contre le changement climatique (PALCC).

Le PALCC a pour objectif de :

Augmenter la résilience des populations par la gestion durable, la réhabilitation et la préservation des sols et du couvert forestier ;

Mettre en œuvre des techniques plus efficaces pour l’utilisation de la biomasse et de la filière bois–énergie pour accompagner une transition vers une économie plus sobre en carbone ;

Renforcer les capacités des différents acteurs dans la lutte contre le changement climatique et mieux intégrer les changements climatiques dans les stratégies nationales et les politiques publiques.

En conformité avec ces objectifs, la commune travaille pour reboiser la forêt. En effet, la forêt participe au développement socio-économique des Oblolais.

Le bois d’œuvre, le bois de chauffe, le charbon de bois, les cure-dents et d’autres produits forestiers entrent pour une part importante dans leur vie quotidienne. Les forêts constituent aussi des puits de carbone par excellence et permettent de lutter efficacement contre le changement climatique.

Selon les résultats du premier Inventaire Forestier National, le Togo a un taux de couverture forestière estimée à 24,24% (IFN, 2015/16). Ces résultats indiquent que la région la plus couverte en ressource forestière du pays est la région des Plateaux, où les forêts y occupent 32,81 % de sa superficie.

Or, la conjugaison des difficultés économiques et financières du pays et de la pression démographique a conduit à une surexploitation progressive des ressources naturelles, en particulier les ressources forestières, par les populations. Ces déboisements massifs ont entraîné la dégradation des terres, aggravée par les aléas climatiques (sécheresses récurrentes et pluies intenses à l’origine des inondations). Ladite dégradation des terres s’est principalement manifestée par l’érosion et la baisse de fertilité des sols, la réduction du couvert végétal, la baisse de la production agricole, la réduction de la pluviométrie et du niveau des cours d’eau, la réduction des terres de parcours, la diminution des superficies cultivables…

La préfecture de l’Amou jadis, territoire de grandes forêts présente aujourd’hui une végétation caractérisée par des forêts dégradées sur les hauteurs et des savanes arborées dans les plaines avec des forêts galeries tout aussi dégradées.

Cette situation constitue une forte préoccupation des pouvoirs publics soucieux du bien-être des populations. C’est la raison pour laquelle le gouvernement a très tôt pris la mesure en instituant en 1977,  le 1er juin  comme journée nationale de l’arbre. Cette mesure s’est perpétuée jusqu’à nos jours et a servi à la mobilisation de la conscience collective au reboisement dont la tendance baissière s’observe progressivement.

Consciente de ce problème, la commune a initié le projet de reboisement et de restauration de la forêt. Ledit projet contribue à la restauration des écosystèmes dégradés de l’Amou à travers la mobilisation des acteurs locaux.

En pratique, il s’agit de :

  • Réaliser des plantations d’alignement de l’axe Kpètè à Sodo long de 13 km ; et
  • Réaliser un reboisement de 22 ha à Piteyou kopé.

 

 

 

 

Nos engagements pour la mandature 2019-2025


• Mise en place de conférences trimestrielles de sensibilisation aux enjeux environnementaux ;

• Développer les énergies renouvelables dans les grands projets municipaux.

Mairie d'Amou Oblo
Place de la Mairie
Amou Oblo

Togo

info@amou2.mairie.tg

EnglishFrench