La distanciation physique entre groupes constitués est l’une des recommandations prônées pour freiner la propagation du virus covid-19. Le milieu scolaire en proie à des regroupements quotidiens reste l’endroit où le risque de contagion est le plus élevé. Consciente de cet état de chose et soucieuse de la santé des élèves, la mairie D’Amou Oblo a offert à plusieurs écoles de sa circonscription des tables-bancs dans le but de minimiser le contact physique entre apprenants dans les salles de classes et par conséquent, respecter l’une des règles barrières qu’est la distanciation physique.

Une grande quantité de tables bancs estampillées de la mairie ont été fournies par la municipalité à des établissements scolaires de la localité. Il s’agit des EPP Amou Oblo, Amou Oblo Kpodzi, Kpategan B, Ogouayem et Sodo Todji. Au total quatre (04) cantons que sont Amou-Oblo, Kpatégan, Ekpégnon et Sodo ont été accompagnés par la mairie dans le respect des mesures prophylactiques en milieu scolaire.

Cet appui en mobilier scolaire, initié par la mairie sous la houlette du député-maire Mey Gnassingbé, visant à la protection des apprenants, des enseignants et par ricochet de toute la population, a été salué et une promesse de bon usage a été faite par les Oblolais.

Depuis le début de la pandémie, la mairie d’Amou 2 reste vigilante sur la question sanitaire. De la distribution des dispositifs de lave-main, masques et gels désinfectants à la sensibilisation sur le terrain en passant par les plateformes digitales, elle veille aux respects des mesures barrières édictées par le gouvernement.

EnglishFrench