Ouverture du lycée public dans le canton de Sodo

Ouverture du lycée public dans le canton de Sodo

« L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde », disait jadis Nelson Mandela.
Le CEG de Sodo jusqu’à la rentrée dernière (2021 – 2022) accueillait les élèves du premier degré du canton. Canton composé de localités plus ou moins enclavées dans la grande savane et les montagnes, l’absence de lycée y limite leur parcours scolaire avec comme conséquences le départ à 90% dans des lycées de la commune plus proche (Kpele).
Les jeunes deviennent beaucoup plus orientés vers ces communes que leur commune d’origine. Ces derniers ne sont pas inspirés et ne sont pas au parfum des réalités socio-économiques du canton ni de la commune.
Pour pallier à toutes ses difficultés et aléas, le Lycée public du Canton de Sodo ouvrira ses portes à la rentrée 2022 – 2023 afin de permettre aux parents d’avoir les enfants avec eux pour plus de suivi et ainsi réduire le coût de scolarisation. La logistique devient moins lourde pour l’élève comme les parents.
L’ouverture du Lycée est une solution pour permettre aux enfants de continuer les études avec sérénité et donner ainsi l’occasion aux apprenants du premier cycle du deuxième degré de bénéficier du savoir-faire et des astuces des aînés. Sur le plan social c’est une génération montante d’exemple pour les jeunes.
Avec ce pas, Le Député-Maire Mey GNASSINGBE et son équipe viennent encore une fois contribuer au renforcement des infrastructures de la commune et permettre à cette dernière d’avoir des fonctionnaires d’état du domaine d’un niveau plus élevé.
Mise en place de la communauté des communes d’Amou

Mise en place de la communauté des communes d’Amou

Dans le cadre de la coopération entre les trois communes de la préfecture d’Amou, les 24 et 25 Août 2022 a eu lieu dans la commune d’Amou 1, plus précisément à la mairie d’Amlamé une activité sur l’intercommunalité.
Les activités de mise en place de ce cadre de coopération ont démarré il y a un an avec pour objectif de mener à bien et dans une synergie parfaite les projets communautaires, de travailler sur les besoins identifiés.
L’intercommunalité mise en place a pour nom La communauté des communes d’Amou. Elle est à fiscalité propre avec trois domaines de compétences transférées par ces communes.
Les activités sur les deux jours ont permis de mettre en place le Bureau Exécutif constitué des trois Maires dont le Président, l’Honorable Mey GNASSINGBÉ, Député-maire d’Amou 2, Mr WOLEDJI, 1er vice président et Maire d’Amou 1 et de Mr ESSIOMLE Yao Obibiaboè, Maire d’Amou 3 qui est le rapporteur.
Les prochaines phases seront l’opérationnalisation de la cellule et la mobilisation des ressources afin de mener à bien les différents projets de la commune.
Notons que la mise en place de ce cadre de coopération entre les communes est une première au Togo.
Implantation de postes de police dans les cantons de Sodo et Kpategan

Implantation de postes de police dans les cantons de Sodo et Kpategan

Dans le but de renforcer la sécurité dans la commune d’Amou Oblo et de contribuer davantage au dynamisme économique et socio-culturel, la commune d’Amou Oblo, suite à l’Arrêté N°0119 /MSPC portant création des Commissariats et des Postes de Polices du 09 Août 2022 en ses points 57 et 58, a été dotée de postes de police.
Les cantons concernés sont ceux de Kpategan et Ekpégnon.
Les cantons d’Ekpegnon et de Kpategan étant situé l’un à environ 25 km d’Amou-Oblo, chef-lieu de la commune Amou 2, il était difficile de couvrir ces zones par le poste de Police d’Amou-Oblo.
L’installation des deux postes de police dans ces localités vient soulager les populations locales et favoriser la paix et la quiétude des citoyens.
Les postes de police d’Ekpegnon et de Kpategan viennent renforcer les efforts aussi bien du conseil municipal que du gouvernement face à la délinquance grandissante dans notre pays.
Construction de latrines dans la commune d’Amou Oblo

Construction de latrines dans la commune d’Amou Oblo

Dans le but de résoudre les problèmes d’insalubrité publique dans certains quartiers de la commune, assainir l’environnement et préserver la population des maladies infectieuses, la mairie d’Amou Oblo a procédé le vendredi 20 Mai 2022 à la réception de 14 latrines de 6 cabines chacune.
Parmi ces 14 latrines, nous notons 5 à Amou-Oblo, 3 à Sodo, 3 à Kpategan et 3 à Ekpegnon.
La plupart de ces quartiers ont été identifiés comme étant en grand manque de sanitaires publics.
La mairie espère grâce à cela réduire les problèmes d’insalubrité publique au sein de la commune.
Le centre mère-enfant voit le jour à Amou-oblo

Le centre mère-enfant voit le jour à Amou-oblo

« En prenant l’enfant par la main, on prend la mère par le cœur ».
Dans cette optique, la commune d’Amou-Oblo dans le souci de faciliter l’accès aux soins pour les mamans et leurs nouveau-nés a mis en place la construction d’un centre mère-enfant.
La pose de la première pierre s’est tenue le Vendredi 03 Juin 2022 en présence de Directrice Générale de l’INAM Mme Myriam Dossou ainsi que du Député-Maire Mey Gnassingbé.
Ce projet a été initié en partenariat avec l’Institut National Assurance Maladie (INAM). Le centre sera spécialisé dans le traitement des pathologies liées à la grossesse et à l’enfance. Le projet a deux objectifs principaux : réduire la mortalité maternelle et infanto-juvénile au Togo et contribuer à offrir un plateau technique de soins et de services adéquat à la cible.
Le délai d’exécution du projet est de trois ans et suivra plusieurs phases allant du choix des sites, de l’étude d’impact environnemental à la construction, l’inauguration et le lancement des prestations.
À cet effet, la commune a acquis et mis à disposition de l’INAM un espace de deux hectares pour la réalisation dudit projet auquel le Député-maire l’honorable Mey GNASSINGBE et le conseil municipal tiennent particulièrement.
La démarche architecturale du centre consistera à imaginer des bâtiments modernes, respectueux de l’environnement et soucieux des solutions permettant la prévention de l’infection à coronavirus et plus globalement, la minimisation des infections nosocomiales.
Ces ouvrages traduiront ainsi l’ambition majeure de l’INAM qui est d’édifier une institution de santé, forte et crédible à même de mener à bien l’intégration de santé universitaire de la sous-région et en Afrique en général.
Les espaces bâtis seront aménagés pour garantir une fonctionnalité optimale, le confort, l’esthétique, la faisabilité technique, la sécurité des ouvrages et les prescriptions propres aux centres hospitaliers de type universitaire dans le respect des normes sanitaires en vigueur au Togo.
Dans ce projet de construction de centre de soins mère-enfants, il est également prévu des espaces verts avec des aires de jeux pour les enfants.
Il est important de souligner que la commune d’Amou-Oblo a été choisie grâce au dynamisme et à la cohérence entre les projets de développement qui y sont implémentés et est la seule commune de la région qui accueille un projet d’une telle envergure.
Atelier de formation sur le recyclage et le changement de mentalité par Utrader

Atelier de formation sur le recyclage et le changement de mentalité par Utrader

Dans le but de mettre en place une équipe de jeunes dynamiques et engagés dans le recyclage et mettre en avant la commune d’Amou Oblo, la mairie a organisé et financé un atelier de formation sur le recyclage et le changement de mentalité.
Au cours de cet atelier, 25 jeunes sélectionnés dans les 4 cantons de la commune ont été formés.
N’oubliant pas que l’initiation au recyclage commence par un changement de mentalité, Madame OLATOKUNBO Igé, directrice générale de Utrader et du centre Ecovillage a entretenu ces derniers sur le développement personnel.
Ceci dans le but de faire comprendre que ce que nous estimons comme étant des déchets peuvent être valorisés et que la richesse se trouve dans la capacité à innover et à transformer son environnement en quelque chose qui a de la valeur.
L’atelier se déroule en trois principales étapes :
– La première étape a été la formation et les ateliers pratiques de fabrication d’outils de ménages à base d’objets recyclés du 03 au 06 Mai 2022,
– La deuxième étape constitue la mise en application de tout ce que les jeunes ont appris en équipe et sans les formateurs. Ceux qui réussiront cette étape auront droit aux attestations.
– La dernière phase comprend l’apprentissage du jardinage notamment la mise en place d’espace vert.
Dans ce cadre, la commune a deux espaces qui seront aménagés en vue de la réalisation des espaces verts par le botaniste – paysagiste chargé de former les jeunes.
Une initiative dont nous sommes impatients de voir les résultats.
EnglishFrench
error: Content is protected !!