Les jeunes entrepreneurs agricoles outillés sur les mécanismes de financement mis en place par l’Etat.

Les jeunes entrepreneurs agricoles outillés sur les mécanismes de financement mis en place par l’Etat.

Une cinquantaine de jeunes entrepreneurs agricoles de la commune Amou Oblo a été outillée sur les mécanismes d’inclusion financière et les programmes du gouvernement liés à l’entrepreneuriat agricole le 23 septembre dernier lors d’un atelier d’information et de sensibilisation.

L’expérience a montré aujourd’hui que l’auto emploi est un moyen efficace pour lutter contre le chômage et promouvoir le développement des jeunes. La mairie de la commune Amou 2 s’est inscrit dans cette dynamique en organisant un atelier d’information et de sensibilisation sur les mécanismes d’inclusion financière et les programmes du gouvernement liés à l’entrepreneuriat agricole.

Cet atelier qui a réuni une cinquantaine de participants des cantons d’Amou-oblo et Sodo, a pour objectif d’intensifier la sensibilisation autour des programmes de financement  du gouvernement tels que le Mécanisme Incitatif de Financement Agricole (MIFA), le Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI), le Programme Nationale de Promotion de l’Entrepreneuriat Rural (PNPER), la Délégation à l’Organisation du Secteur Informel (DOSI).

La rencontre a permis aux participants de s’approprier les différents types de financements, de prendre connaissance des conditions d’éligibilité de ces programmes.

Le maire de la localité, l’honorable Mey Gnassingbé présent à cet atelier, a saisi de l’opportunité pour remercier le Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE pour  « la mise en place de ces programmes salvateurs, mais aussi pour la décentralisation réussie qui est menée et qui n’a d’autre vocation que de rapprocher l’administration des administrés afin que le service public soit accessible et rendu de façon plus efficace».

L’atelier se poursuivra dans les autres cantons de la commune notamment Ekpegnon et Kpatégan afin de permettre à toute la population d’approfondir ses connaissances sur ces mécanismes de financement dans le secteur agricole.

Amou2 se dote d’un plan d’action pour la mobilisation de ses ressources

Amou2 se dote d’un plan d’action pour la mobilisation de ses ressources

Une mission de renforcement de capacité en mobilisation des ressources financières non fiscales, dont l’objectif est de doter la commune Amou2 d’un « plan d’action opérationnel pour la mobilisation de ses ressources financières non fiscales« , s’est déroulé du 27 juillet au 7 Août 2020 dans ladite commune.

Diligentée par les autorités de la mairie d’Amou2, cette mission avait pour objectifs spécifiques d’établir un état des lieux des ressources financières propres de la commune, proposer des approches et outils d’amélioration durable des recettes et du civisme fiscal et doter la commune de stratégies destinées à augmenter la performance des acteurs de la chaine de recouvrement des droits et taxes propres de la commune.

La mission devra accoucher d’une étude/analyse diagnostique avec état des lieux de la situation financière de la commune, d’un plan d’action opérationnel de mobilisation de recettes (document projet) simple, succinct et pratique et d’un instrument opérationnel et pratique pour le pilotage, l’encadrement et le renforcement des services et le personnel de la commune.

Dans le cadre de l’élaboration des budgets à venir, ce document technique simplifié et pratique devra être un outil précieux d’aide à la décision de l’exécutif, de permettre aux autorités communales de bien maitriser la gestion des infrastructures marchandes, les autres sources ainsi que toute la chaine de mobilisation des recettes domestiques.
La mise en place de cette stratégie se déroulera en trois étapes, à savoir : la préparation de la mission, la collecte et traitement des données (étude) de terrain dans les quatre (04) cantons de la commune et enfin l’élaboration du document de stratégie.

EnglishFrench